Beauté multiethnique: fini le monopole des mannequins blanches?

1

couverture marie-claire juillet 2014 mannequin asiatique

La beauté multiethnique: une tendance cosmétique

C’était le sujet du Marie-Claire de juillet 2014: “Canons de beauté, la fin du monochrome”. Cette édition proposait d’ailleurs 3 couvertures différentes, chacune avec son type de beauté: blanc, jaune, noir!

Longtemps réservées aux mannequins blanches, les publicités commencent à se métisser, à l’image de la société. Est-ce un simple coup Marketing, ou bien plus que ça: une révolution des mentalités et des canons de beauté?

La beauté multiethnique est une problématique d’actualité, qui touche en particulier les lectrices Meinu!

Lupita Nyong'o plus belle femme du monde 2014

Lupita Nyong’o, plus belle femme du monde

Cette année, la plus belle personne du monde (désignée par le magazine américain “People”) est noire: l’actrice oscarisée Lupita Nyong’o. Pourtant cette dernière n’a pas toujours été à l’aise avec son physique: “à la télévision, je ne voyais que des peaux pâles, on se moquait de moi parce que mon teint était aussi sombre que la nuit. Ma seule prière à Dieu, le faiseur de miracles, etait que je me lève le matin avec une peau plus claire.”

Depuis peu de temps, c’est son visage à elle que tout le monde voit sur les pubs de la marque Lancôme. Une belle revanche!

Les visages utilisés sur les publicités des marques de cosmétiques sont un bon indicateur de cette nouvelle volonté de refléter la société comme elle est: multiethnique. En 1999, l’Ougandaise Kiara Kabukuru devenait le premier visage noir de L’Oréal, suivie ensuite de Noémie Lenoir, puis Liya Kebede, Freida Pinto, Rachida BrakniLeïla Bekhti. N’oublions pas également la mannequin chinoise Liu Wen, égérie phare d’Estée Lauder dans le monde entier.

Leila Bekhti L'Oreal

Leïla Bekhti pour L’Oréal Paris

Cette tendance, initiée à l’origine pour mieux coller aux attentes des nouveaux marchés émergents (Asie, Amérique latine, Afrique), est en train de bousculer les mentalités: le public s’habitue à ces nouveaux visages, et on voit maintenant de plus en plus de visages noirs / maghrebins / asiatiques sur des campagnes françaises. Ces égéries transmettent un nouveau message fort: que quelque soit sa couleur de peau / son origine ethnique, on peut réussir, comme Leïla Bekhti!

Egeries Estee Lauder

Les égéries Estée Lauder: multiethniques

Le monde de la mode: pas encore tout à fait multiethnique

Si les cosmétiques deviennent de plus en plus “multiethniques” par nécessité (il faut s’adapter aux différents types de peaux / de cheveux et aux différentes aspirations des femmes), le monde de la mode, quant à lui, semble opposer une certaine résistance à cette tendance. En septembre dernier, l’ancienne directrice de l’agence de mannequins Bethann Hardison, Iman Bowie et Naomi Campbell dénonçaient la sous-représentation de mannequins noires dans les défilés de mode. Une dénonciation qui est apparemment restée sans réponse… les créateurs semblent seulement vouloir embaucher des mannequins noires lorsqu’ils souhaitent donner un ton exotique à leurs défilés… Un constat qui choque toujours Sonia Rolland, première Miss France d’origine africaine et égérie de la marque Mixa depuis 2009: “je préfère ne rien voir que de découvrir qu’une mannequin noire porte un collier d’esclave sur un podium dans l’indifférence totale”.

Lupita Nyong'o pour Miu Miu

Lupita Nyong’o pour Miu Miu

A l’image du monde des cosmétiques, le monde de la mode évoluera-t-il lorsque les consommatrices noires seront plus nombreuses? Avec l’émergence d’une classe de super-riches en Chine et le goût de plus en plus prononcé des Chinoises pour les défilés, la demande en mannequins asiatiques aurait beaucoup augmenté ces derniers temps. Espérons que la tendance continue dans ce sens…

Share.

1 Comment

  1. Malheureusement le monde de la mode n’est que le reflet de ce qui ce passe dans le monde réel.
    L’ouverture doit venir de partout en même temps sinon cela ne sera qu’une mode passagère.
    La lutte contre le racisme passe par l’éducation et malheureusement les Asiatiques ont de nombreuses lacunes en la matière. (et pas que les Asiatiques d’ailleurs , les Arabes aussi)
    Par contre c’est vrai que le plus de la mode c’est d’apporter un oeil nouveau au mot “Beauté” oui la beauté peut être noire. Les femmes asiatiques ne sont pas forcément plates…..

Répondre

94 − 86 =