La restauration des Apsaras d’Angkor Wat par Sasha Constable

0

Angkor Wat, le temple ancien le plus connu du Cambodge et peut-être même de toute l’Asie du Sud-Est, attire chaque année des millions de visiteurs qui viennent admirer la beauté et le mystère de ses sculptures khmères.

Monument légendaire dont les sculptures sont depuis longtemps convoitées, il fut malheureusement pillé à maintes reprises.

Ce sont notamment les Apsaras (nymphes célestes d’une grande beauté) du bas relief d’Angkor Wat représentant l’épisode hindou du barattage de la mer de lait qui ont presque totalement disparu.

Aujourd’hui Sasha Constable, sculptrice anglaise renommée et installée au Cambodge depuis plus de 10 ans, est en charge de recréer ces sculptures, pour le plus grand plaisir des passionnés d’art khmer.

“On nous a demandé de différencier chaque sculpture, comme cela avait du être dans le passé. Certaines ont différents niveaux de détail: celle-ci est moins en relief, plus plate, mais comporte quand même des motifs sur les côtés. Elles sont beaucoup plus délicates que beaucoup de sculptures à Angkor et devraient donner au public une bonne image de comment cela devait être avant.”

Sasha est extrêmement fière de participer à ces travaux de rénovation d’une véritable légende, et on peut la comprendre: “c’est un grand privilège. C’est un projet très intéressant, un grand défi, mais surtout un privilège.”

Apprenez-en plus sur la restauration des Apsaras d’Angkor Wat sur le site de la BBC.

Share.

Répondre